Les Mémoires d'un Vonvon de Tonton Dumoco (Le DA VINCI CODE martiniquais, de nouveau disponible. )  -  Chalvet Février 1974 de Édouard de Lépine (Histoire du mouvement ouvrier martiniquais)  -  L'Amour à la créole de Pyrrha Ducalion (Nouvelles érotiques martiniquaises)  -  L'Incertain n°4 (Revue de création littéraire et artistique)  -  
Jean-Baptiste-Édouard Sonia
Biographie & Portfolio
Jacques Sicot, Un champion pas comme les autres
Les grands champions ont souvent la chance d'être reconnus comme tels, de leur vivant et parfois encensés longtemps après avoir quitté la scène. Certains, parfois victimes de leur lieu de naissance, connaissent l'anonymat le plus total et ont besoin d'être r&eacut...
Jeudi 25 avril 2019  
< Page Précédente


> ÉROTIK.
> A paraître
> Beaux Livres
> Classiques Créoles
> Col. La Marmaille
> Col.Théâtres Insulaires
> Collection Histori-K
> Collection Livres Anciens
> COLLECTION MÉMOIRE & VIE
> Culture
> Essai
> K.EDITION EDUCATION
> K.EDITIONS ANTHOLOGIE
> K.EDITIONS LITTERATURE
> La Jarre
> Le teneur
> Nature & Culinaires
> Poésie
> Psychologie
> Récit
> Revue de création littéraire et critique
> Sociétés
> Traduction



Mauvois Georges É.
Victor Sévère, de Fonds-Boucher à Morne-Choiseul


- Parution : avril 2013
- 184 Pages
- ISBN : 9782918141280
- Format 130x210mm
- Prix : 20 euros
Qte :


Du temps de Sévère, qui fut maire de Fort-de-France aussi longtemps que Césaire, son successeur, nul Martiniquais n'inspira autant que lui le respect de ses compatriotes. Et leur crainte aussi, à vrai dire. L'homme en imposait naturellement, conscient, quoique sans forfanterie, d'être le personnage politique le plus important du pays. (...)

-----

La lettre de Sévère du 6 avril 1943 à l'Amiral Robert, rappelée par Armand Nicolas, ne manque pas de fermeté : « Vous reconnaissez vous-même la nécessité de « reprendre la lutte », mais vous ajoutez aussitôt que « le moment n'est pas venu », qu'il faut attendre d'avoir des alliés, de vrais alliés. Quand ce moment viendra-t-il ? Sera-ce quand la partie sera perdue ou qu'il ne s'agira plus que de voler au secours de la victoire ? De quels alliés s'agit-il ? Il n'est pas une grande puissance qui ne soit déjà engagée dans la guerre et l'on peut dire que le monde entier a déjà pris position. D'où nous viendrait l'aide toute-puissante qui consacrerait la restauration ? Le salut ne peut venir que de notre action propre, mais encore faut-il que nous sachions nous décider et nous ranger du côté qu'il faut. »



 


 
Contact et Mentions Légales - Conditions Générales de Vente - Librairies Partenaires
@Copyright - www.keditions.com - Email : contact@keditions.com Réalisation :  "Kno972 / Kiron Key" - "IdéeClic"