Les Mémoires d'un Vonvon de Tonton Dumoco (Le DA VINCI CODE martiniquais, de nouveau disponible. )  -  Chalvet Février 1974 de Édouard de Lépine (Histoire du mouvement ouvrier martiniquais)  -  L'Amour à la créole de Pyrrha Ducalion (Nouvelles érotiques martiniquaises)  -  L'Incertain n°4 (Revue de création littéraire et artistique)  -  
Arsaye Jean-Pierre
Récit documentaire
Au-Béraud l'éphémère
Noël Mardayé ! Ce ne pouvait être que lui, car sa personne se conformait en tout point à la description que l'on m'en avait faite. Et soudain son visage me rappela celui de Gabriel, mon grand-père. Puis, de la main, il me fit signe de le suivre, ce à quoi j'o...
Lundi 15 octobre 2018  
< Page Précédente


> ÉROTIK.
> A paraître
> Beaux Livres
> Classiques Créoles
> Col. La Marmaille
> Col.Théâtres Insulaires
> Collection Histori-K
> Collection Livres Anciens
> COLLECTION MÉMOIRE & VIE
> Culture
> Essai
> K.EDITION EDUCATION
> K.EDITIONS ANTHOLOGIE
> K.EDITIONS LITTERATURE
> La Jarre
> Le teneur
> Nature & Culinaires
> Poésie
> Psychologie
> Récit
> Revue de création littéraire et critique
> Sociétés
> Traduction



Mauvois Georges É.
Victor Sévère, de Fonds-Boucher à Morne-Choiseul


- Parution : avril 2013
- 184 Pages
- ISBN : 9782918141280
- Format 130x210mm
- Prix : 20 euros
Qte :


Du temps de Sévère, qui fut maire de Fort-de-France aussi longtemps que Césaire, son successeur, nul Martiniquais n'inspira autant que lui le respect de ses compatriotes. Et leur crainte aussi, à vrai dire. L'homme en imposait naturellement, conscient, quoique sans forfanterie, d'être le personnage politique le plus important du pays. (...)

-----

La lettre de Sévère du 6 avril 1943 à l'Amiral Robert, rappelée par Armand Nicolas, ne manque pas de fermeté : « Vous reconnaissez vous-même la nécessité de « reprendre la lutte », mais vous ajoutez aussitôt que « le moment n'est pas venu », qu'il faut attendre d'avoir des alliés, de vrais alliés. Quand ce moment viendra-t-il ? Sera-ce quand la partie sera perdue ou qu'il ne s'agira plus que de voler au secours de la victoire ? De quels alliés s'agit-il ? Il n'est pas une grande puissance qui ne soit déjà engagée dans la guerre et l'on peut dire que le monde entier a déjà pris position. D'où nous viendrait l'aide toute-puissante qui consacrerait la restauration ? Le salut ne peut venir que de notre action propre, mais encore faut-il que nous sachions nous décider et nous ranger du côté qu'il faut. »



 


 
Contact et Mentions Légales - Conditions Générales de Vente - Librairies Partenaires
@Copyright - www.keditions.com - Email : contact@keditions.com Réalisation :  "Kno972 / Kiron Key" - "IdéeClic"