Les Mémoires d'un Vonvon de Tonton Dumoco (Le DA VINCI CODE martiniquais, de nouveau disponible. )  -  Chalvet Février 1974 de Édouard de Lépine (Histoire du mouvement ouvrier martiniquais)  -  L'Amour à la créole de Pyrrha Ducalion (Nouvelles érotiques martiniquaises)  -  L'Incertain n°4 (Revue de création littéraire et artistique)  -  
Desrivières Jean-Durosier
Poésie
Vis-à-vis de mes envers, suivi de Le poème de Grenoble (Le teneur)
"Et voici que, les fruits tenant la promesse des fleurs du lilas-pays, Jean-Durosier Desrivières nous livre dans ce recueil formellement exigeant, Vis-à-vis de mes envers suivi de Le poème de Grenoble, la moisson de récents travaux poétiques." Roger Toumson ...
Mercredi 23 janvier 2019  
< Page Précédente


> ÉROTIK.
> A paraître
> Beaux Livres
> Classiques Créoles
> Col. La Marmaille
> Col.Théâtres Insulaires
> Collection Histori-K
> Collection Livres Anciens
> COLLECTION MÉMOIRE & VIE
> Culture
> Essai
> K.EDITION EDUCATION
> K.EDITIONS ANTHOLOGIE
> K.EDITIONS LITTERATURE
> La Jarre
> Le teneur
> Nature & Culinaires
> Poésie
> Psychologie
> Récit
> Revue de création littéraire et critique
> Sociétés
> Traduction



Pyrrha Ducalion
L'Amour à la créole


- Nouvelles érotiques
- Parution: 2014
- 188 pages
- Format: 110x180mm
- ISBN : 9782918141426
- Prix : 15 euros
Qte :


Il la caresse du regard, l'attire à lui dans un élan incontrôlé, l'embrasse voracement, tout le corps tremblant de désir. Elle se rétracte avant de se laisser aller à un délectable abandon. Et le salon, la cuisine, la salle de bain, les toilettes ou la chambre à coucher, quand ce n'est pas le bureau, deviennent lieux de jeux érotiques sans règle ni limites. Où grognements, soupirs, cris, rires et mots désarticulés, phrases sibyllines ou intelligibles, explosives ou toute en retenue se ruent à l'abordage d'un territoire qu'ils découvrent. Émerveillés.
En créole, en français, en anglais, en silence ou en pangnol. Dans la langue introuvable de l'amour et du sexe... Paradoxalement (ou bizarrement, c'est selon) son kal n'est pas mis à contribution. Ni sa koukoun, d'ailleurs. Ou du moins, tout son corps à lui et tout son corps à elle deviennent sexe. Zones éminemment érogènes.
- Ouss ! Ay ! Doudou chéri, pran'y, sé ta'w ! (Chéri, prends, c'est à toi !) s'écrie-t-elle, en véritable maîtresse de cérémonie.



 


 
Contact et Mentions Légales - Conditions Générales de Vente - Librairies Partenaires
@Copyright - www.keditions.com - Email : contact@keditions.com Réalisation :  "Kno972 / Kiron Key" - "IdéeClic"