Le grand historien martiniquais Edouard De Lépine n'est plus. (Ses livres: Hommage à un grand martiniquais Camille Darsières; Chalvet février 1974; De Gaulle, le 18 juin 1940 et les Martiniquais; Nous sommes des nains sur les épaules d'un géant - Aimé Césaire )  -  
Ostan-Casimir Julie
Essai
Adolescents dans la tourmente, Troubles des conduites et des comportements
Nous vivons dans une île amoureuse du vent où líair a un parfum de vanille. Cependant dans cette île, 73,4 % des 15-19 ans, 60,1 % des 20-24 ans et 45,3 % des 25-29 ans sont en chômage. Des jeunes errent dans le « zion » (ancien mot hébreu signifiant le re...
Samedi 27 février 2021  
< Page Précédente


> ÉROTIK.
> A paraître
> Beaux Livres
> Classiques Créoles
> Col. La Marmaille
> Col.Théâtres Insulaires
> Collection Histori-K
> Collection Livres Anciens
> COLLECTION MÉMOIRE & VIE
> Culture
> Essai
> K.EDITION EDUCATION
> K.EDITIONS ANTHOLOGIE
> K.EDITIONS LITTERATURE
> KOLEKSION KRÉOL MATINIK
> La Jarre
> Le teneur
> Nature & Culinaires
> Poésie
> Psychologie
> Récit
> Revue de création littéraire et critique
> Sciences Humaines
> Sociétés
> Traduction



AM4
Tradition danmyé-kalennda-bèlè


- Collectif
- Parution : mai 2016
- 298 Pages
- ISBN : 9782918141587
- Format 195x285mm
- Prix : 25 euros
Qte :


Aujourd'hui, le danmyé-kalennda-bèlè s'affirme de plus en plus comme un marqueur incontournable de l'identité martiniquaise, une source d'inspiration pour les créateurs contemporains, une contribution appréciable à l'enrichissement culturel de l'humanité.
L'association Mi Mes Manmay Matinik (AM4), créée en 1986, consacre ses efforts à l'étude, à la transmission et au développement de cet héritage ancestral. Il s'agit de préserver le lien entre les géné­rations, de surmonter les préjugés racistes et sociaux, de s'écarter de la folklorisation et aussi de toute approche superficielle, conserva­trice ou faussement moderne.
Après le tome 1 consacré aux instruments tibwa et tanbou déjanbé, et le tome 2 étudiant les danses kalennda-bèlè, ce tome 3 aborde les jes djérié {traditions de combat). li y a le /adja ou danmyé (appelé encore wonpwen et kokoyé), incontestablement le plus populaire, aujourd'hui en pleine réorganisation. Il y a aussi le wolo (combat dans l'eau ou au sol, près de la mer ou des cours d'eau) et le konba baton {combat avec les bâtons) dont la réorganisation est entamée. Trois arts distincts et à l'implantation différente, mais dont l'unité culturelle ne peut être mise en doute. L'ouvrage aborde aussi les efforts qui ont été et qui sont entrepris pour étudier, réhabiliter et réorganiser ces arts.



 


 
Contact et Mentions Légales - Conditions Générales de Vente - Librairies Partenaires
@Copyright - www.keditions.com - Email : contact@keditions.com Réalisation :  "Kno972 / Kiron Key" - "IdéeClic"